Profitez de 10% de réduction sur TOUT le site* jusqu'au 11/12 23h59 ! Code : XMAS

Payez en 2, 3, 4 fois avec Alma

Passez une fin d'année tranquille, les retours sont prolongés à 45 jours

octobre 06, 2022

Après les dad shoes, nombreux sont ceux qui troquent leurs paires massives pour des paires légères et beaucoup plus fines. Aux allures vintages et insufflées par le retour en force des années 2000 et la tendance du balletcore, tout le monde s’arrache à présent les dernières Samba en collaboration avec Grace Wales Bonner, les Gazelle Gucci, ou encore les Mexico 66 Onitsuka Tiger portée par Uma Thurman dans Kill Bill. Même Balenciaga s'est laissé porté par cette nouvelle tendance lors de son dernier défilé. Découvrez dès à présent le retour des silhouettes fines, dans ce nouvel article du Blueprint.


Balenciaga : des dad shoes aux ballerines

Perçue encore il y a quelques mois comme un indispensable, cette paire adulée par nos géniteurs semble laisser petit à petit sa place à des silhouettes plus fines et moins massives. En effet, la chunky shoe aux semelles et uppers épais, star des années 80 et de ces dernières années, est remplacée par le style minimaliste et épuré des années 90 et ses chaussures fines qui en découlent. Converse ou encore Nike avaient fièrement suivi cette tendance en proposant des "ugly shoes" d’ailleurs adoptées par le plus grand nombre.



Précurseur de cette tendance, Demna a finalement adopté la tendance du balletcore lors de son dernier défilé Balenciaga présenté à Villepinte en banlieue parisienne le 2 octobre dernier. Certains mannequins de "The Mud Show" ont marché dans l’immense cratère de boue noire, en ballerine.




Un éternel recommencement

Vous vous demandez sûrement pourquoi le style des années 2000 fascine-t-il toujours autant ? Les années Y2K représentent l’ère des évolutions technologiques et aujourd’hui l’entrée dans le Web 3 reflète parfaitement son retour en force dans plusieurs secteurs, à commencer par la mode et la sneaker. Justement quand on pense aux années 2000, on pense à Britney Spears en jean taille basse et chaussures plates. Les équipementiers sportifs, à commencer par Adidas, ont donc saisi cette opportunité pour relancer des modèles comme la Samba ou la Gazelle que l’on voit partout aujourd’hui, notamment aux pieds des influenceuses.



Ces silhouettes fines qui se sont fortement inspirées des German Army Trainers, font partie des tendances qui ont marqué cet été. La stratégie de la marque au trèfle a été avant tout de collaborer avec des marques influentes ou à l’inverse émergentes pour dépoussiérer ses vieux modèles. De Gucci à Grace Wales Bonner, elles ont chacune su réinterpréter les codes de la griffe bavaroise tout en les modernisant à leur convenance.





Onitsuka Tiger où le précurseur des slim shoes

Si le nom d’Onitsuka Tiger vous dit quelque chose, c’est sans doute parce que la marque japonaise fut le premier partenaire de la firme de Beaverton. En effet, c’est sous le nom de leur enseigne Blue Ribbon Sports que Bill Bowerman et Phil Knight distribueront dès 1964 la marque japonaise aux États-Unis. Avec l’aide d’un ancien dirigeant d’Onitsuka nommé Morimoto, la Tiger Cortez sera l’aîné de la Nike Cortez que l’on connaît tous aujourd’hui, notamment pour son apparition sur grand écran.

wethenew-tiger-cortez-nike-cortez

Sur les podiums, on aperçoit aujourd'hui des silhouettes bien plus anciennes, à commencer par la Mexico 66 d’Onitsuka Tiger. En effet, la marque japonaise moins connue que ses comparses à elle aussi crevé l’écran avec ce modèle. À sa manière, Uma Thurman nous dévoilait sa danse de ninja dans Kill Bill, avec sa paire jaune et noire assortie à sa tenue et avec sa fameuse semelle estampillée de l’insulte "F*** U". Jean Dujardin dans le film Brice de Nice portait également une Mexico 66.

wethenew-onitsuka-tiger-kill-bill

Le savoir-faire japonais : un atout de taille

Onitsuka Tiger est également connu pour être la marque avant Asics. En 1949, le jeune cordonnier installé à Kobe Kihachiro Onitsuka aka "le tigre" observe le mouvement des basketteurs et finit par lancer sa marque éponyme pour répondre aux besoins des joueurs. Après avoir connu une impulsion outre Pacifique grâce à Nike, la marque prendra l’acronyme d'Asics ; anima sana in corpore sano soit "un esprit sain dans un corps sain" en latin, en 1978.

wethenew-kihachiro-onitsuka

Existant depuis dans l’ombre du géant, le label collabore en 2019 avec Givenchy et présenta sa première collection printemps-été à la Fashion Week dans le stade de Shin-toyosu Brillia à Tokyo. La marque a donc surpris avec ce lieu original, venant ainsi dépoussiérer des silhouettes jusqu’alors oubliées. Les collection d'Onitsuka Tiger sont inspirées de l'avant-garde japonaise soit Yohji Yamamoto, Comme des Garçons ou encore Issey Miyake. Ces dernières sont dirigées par Andrea Pompilio, et sont présentées lors de la Fashion Week de Milan depuis 2021.



Aujourd’hui, Adidas et Nike peinent à s’imposer face à des marques qui savent asseoir leur créativité. Des gros équipementiers aux marques émergentes, c’est finalement vers ces dernières que se tournent petit à petit les consommateurs. Moins connues, On Running, Hoka ou finalement Onitsuka Tiger finissent par attirer une clientèle intéressée par les tendances de fond.



@chloeunsure Misson NOT accomplished #ootd #grwm #onitsukatiger #vintagefashion ♬ som original - Adriano Ricardo

Justement, le dirigeant de la marque japonaise Ryoji Shoda témoignait en 2019 de sa stratégie auprès de Fashion Network. Il prônait alors plus d’indépendance en se détachant peu à peu de l’organigramme d’Asics afin d’être plus flexible et de répondre de manière précise aux marchés occidentaux. En effet, majoritairement développée en Asie, il lui a fallu trouver une manière de s’imposer en Europe.


" Nous ne nous voyons pas en compétiteur direct avec les marques lifestyle, précise le patron de la marque. Nous n’allons pas trop vers des tendances, comme actuellement avec les dad shoes. Notre approche est de développer des produits mode où la technicité et le confort sont présents, détaille le dirigeant. Nous pensons que les consommateurs vont être de plus en plus attentifs aux produits aux prix élevés. Les chaussures ne seront plus désirées sans qualité associée. Nous pensons que notre technologie japonaise va être un atout."

Comment Converse, New Balance ou encore Nike vont faire face à cette vague de paires au style plus léger ? Au même titre, si vous vous demandez si cet hiver sera en techwear, découvrez notre article dédié, juste ici.


Crédit photo : Onitsuka Tiger


wethenew-signature-fanny


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-sorties-week-end
Adidas, Nike, Jordan : les 3 sorties les plus attendues du week-end

décembre 09, 2022

Nos équipementiers sont parés pour les fêtes de fin d'année !

Voir l'article entier
wethenew-kitesy-martin-del-carmen-marque-upcycling-journee-climat
Nos coups de cœur responsables : 8 marques à suivre

décembre 08, 2022

Pour la Journée du Climat, découvrez les jeunes créateurs FR qui s'engagent.
Voir l'article entier
drake-champagnepapi-air-force-1-love-you-forever
La AF1 "Love You Forever" de Drake est ENFIN là

décembre 08, 2022

Une AF1 spéciale exprimant l'amour de Drake pour sa mère !
Voir l'article entier