10€ offerts sur votre première commande avec le code FIRST10

Payez en 2, 3, 4 fois avec Alma

Livraison express

septembre 17, 2022

Popularisée par Brigitte Bardot au milieu des années 50, la fameuse ballerine Repetto connait un revival notamment grâce aux influenceuses chaussées des silhouettes Miu Miu ou Chanel. Ces chaussures plates qui ne mettent pas tellement en valeur la silhouette font pourtant leur grand retour en cette fin d’année. Au-delà de la chaussure, c’est toute la panoplie de la danseuse qui atterrit sur les podiums : ballerines, justaucorps, guêtres ou encore hauts cache-cœur… Allez-vous adopter la tendance balletcore en 2023 ?


De la noblesse à la rue

Au 16e siècle, les chaussures plates étaient portés par les nobles jusqu'à ce que Catherine de Médicis popularise les talons lors de son mariage. À l'inverse, dans les années 1700, Marie Camargo est la première ballerine française à troquer ses chaussures à talons pour danser à plat.

wethenew-marie-camargo

Aux Etats-Unis en 1887, le travail du petit cordonnier italien Salvatore Capezio popularisera ces fameuses chaussures de danse au-delà des frontières. Située non loin de la Metropolitan Opera House à Broadway, sa boutique de réparation s'est très vite transformée en fournisseurs des troupes alentours.

 

wethenew-salvatore-capezio

Jacob Bloch est un émigré russe passionné de ballet. Il crée à Sydney en 1932 sa marque afin de répondre aux besoins des danseuses de ballet : les pointes et demi-pointes Block sont nées.

wethenew-jacob-bloch


En 1947 en France, c'est Rose Repetto qui crée un chausson de danse à la demande de son fils, danseur. Elle lui confectionne une chaussure dont la semelle est cousue à l'envers puis retournée, lui conférant ainsi un confort et une souplesse suprêmes. Alors popularisées par Rolland Petit, Rose fabriquera à la demande de Brigitte Bardot les ballerines "Cendrillon" qu'elle portera dans son film "Et Dieu... créa la femme" en 1956. La chaussure plate se voit faire ses premiers pas dans la rue grâce à l'actrice française.

wethenew-brigitte-bardot


De la rue au podium

Incontournables du vestiaire féminin, les ballerines restent toutefois des chaussures mises de côté. En effet, dans l'imaginaire collectif cette chaussure autrefois démodée n'allait qu'aux femmes fines et élancées. Cependant, grâce aux réseaux sociaux et à la force communicante de certaines marques, les classiques de plusieurs maisons font à nouveaux leur retour, accompagnés des accessoires fards de la danseuse par excellence. Plus généralement, l'univers de la danse est un sujet omniprésent au cinéma et au théâtre grâce au récent film "En corps" de Cédric Klapish et aux troupes modernes. De La Marche Bleue à (LA)HORDE, nombreux sont ceux qui s'approprient le 6e art. 



De la ballerine bicolore Chanel datée de 1957 ; dont le beige allonge la silhouette et le noir raccourcit le pied, à la chaussure de ballet Miu Miu, de plus en plus de femmes osent les porter, modernisant ainsi la silhouette de cette paire jusqu'alors délaissée.





Découvrez l'histoire de la chaussure qui incarne réellement la rue ; la Nike Air Max Plus alias la TN dans notre article dédié, juste ici.


Photo de couverture : Miu Miu


wethenew-signature-fanny


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-rapport-q3-2022-air-jordan-4-nike-dunk
Le rapport trimestriel de Wethenew : les paires qui ont marqué le Q3 2022

octobre 02, 2022

Nike et Jordan Brand s'imposent une nouvelle fois ce trimestre.
Voir l'article entier
wethenew-bill-bowerman
Spécialiste de la course et cofondateur de Nike : Qui est Bill Bowerman ?

octobre 02, 2022

D'athlète à entraîneur, le parcours bien rempli de Bill Bowerman.

Voir l'article entier
wethenew-angele-tournee
Les événements à ne pas louper en octobre

octobre 01, 2022

Le mois d'octobre vous fera voir la vie en rose !
Voir l'article entier