Points de fidélité doublés sur chaque commande jusqu'au 06/12 !

10€ offerts sur votre première commande avec le code FIRST10

Payez en 2, 3, 4 fois avec Alma

Passez une fin d'année tranquille, les retours sont prolongés à 45 jours

août 22, 2022

Aujourd’hui, on vous plonge en RFA dans les années 70. Le contexte d’après-guerre en Allemagne règne et les frères Dassler à présent en conflit, sont missionnés pour produire 1 demi-million de paires de chaussures pour les entrainements de  l’armée de l’Allemagne de l’Ouest, la Bundeswehr. La German Army Trainers naîtra et sera par la suite popularisée par Martin Margiela aux débuts des années 2000. Avec le retour de la mode militaire inspirant les podiums et la tendance Y2K qui fait son grand retour, la chaussure utilitaire fait ressurgir des modèles qui en sont fortement inspirés. Margiela Replica ou Adidas Samba, découvrez l’histoire des GAT dans ce nouvel article du Blueprint.


Une histoire de famille

Les German Army Trainers aussi appelées par acronyme GAT, BW Army ou encore Bundeswehr Sportschuh Halle sont apparues dans les années 70 en Allemagne de l’Ouest. Quand on vous disait que la sneaker était une histoire de famille et que l’on vous présentait justement le parcours d’Adolf et Rudolf Dassler les fondateurs respectifs d’Adidas et Puma, ce n’était pas un hasard. Aujourd’hui, un flou plane encore sur l’initiateur de cette chaussure qui est l’inspiration de plusieurs icônes de la culture. Une chose est sûre, les German Army Trainers seraient fortement inspirées d’une chaussure conçue par les frères avant qu’ils ne se séparent. En 1936, ils fabriquent et font porter une chaussure à Jesse Owens, un athlète américain de grande renommée. La chaussure sera largement popularisée lors de la victoire du coureur aux Jeux Olympiques de Berlin cette même année.

wethenew-jesse-owens-1936

La ressemblance avec la GAT se fait alors ressentir et on y voit déjà les panneaux en daim extérieurs se dessiner. Entièrement en cuir blanc, les German Army Trainers présentent un intérieur ainsi que des bandes de daim à l’extérieur de couleur grise. On peut également identifier la paire grâce à sa semelle en gomme pour la performance. Sans marque apparente, on y trouve le numéro “27002096414” sur sa languette.


Après la séparation des frères Dassler, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’armée de l’Allemagne de l’Ouest les aurait commandité afin de concevoir des chaussures pour 1 demi-million d’hommes de la Bundeswehr. Un flou plane encore sur lequel des deux auraient pris l’initiative de les fabriquer. Le journaliste Luke Leitch pour le Wall Street Journal se serait entretenu avec un ancien entraîneur de l'armée qui aurait recueilli des informations au musée de l'histoire de la Bundeswehr (BW) à Dresde. Ce dernier aurait trouvé des prototypes déposés par Puma même si la marque nie l’implication de cette invention. À l’inverse, Adidas a déclaré avoir été l’initiateur des GAT sans pour autant que l’on ait trouvé des preuves. 


"Je me suis vite rendu compte que les GAT avaient plus d'histoires contradictoires que le Caucase. Le design des GAT est généralement attribué à Adidas, et un porte-parole d'Adidas a confirmé que la société avait conçu une basket, appelée BW-Sport, que l'armée fédérale allemande a distribué à ses hommes et femmes dans les années 80 et 90. Cependant, un porte-parole du musée d'histoire de la Bundeswehr à Dresde a déclaré qu'il ne disposait que d'archives indiquant que le modèle avait été conçu par Puma - la société créée par Rudolf Dassler après sa séparation avec son frère Adi Dassler (fondateur d'Adidas) - du moins dans la phase de test. Autre rebondissement : Puma m'a dit qu'elle n'avait pas de trace d'une chaussure fabriquée pour le gouvernement. Et-pah!- oubliez l'étude d'un surplus de baskets pour trouver des indices. Puisqu'elles ont été fabriquées pour une agence gouvernementale, il n'y a pas de marque."

Aujourd’hui, la silhouette de la Adidas Samba est la paire de la marque aux 3 bandes qui se rapproche le plus des GAT. Créées initialement en 1949 pour répondre aux besoins des joueurs de football, elles sont également dotées d’une semelle en gomme. Nommée comme la deuxième paire la plus vendue par la firme bavaroise derrière la Stan Smith, cette paire connaît aujourd’hui une popularité grandissante. Elle a été remise sur le devant de la scène dernièrement grâce à la résurgence des années 2000.



La Gazelle sortie en 1968 ressemble également fortement aux German Army Trainers. Pour les raisons précédentes et pour son apparition sur les défilés grâce à la collaboration Gucci et Adidas, cette paire a marqué la Fashion Week en mars dernier.





Sur les podiums grâce à Martin Margiela

En 1994, Martin Margiela fonde sa ligne "Replica". Après avoir parcouru le monde entier et chiner des pièces vintages, le designer précurseur de la mode responsable se met à les reproduire à l’identique dans des matériaux nobles. En 1996, le designer à l’identité secrète fait escale en Autriche et revient avec une paire de GAT. C’est donc à l’occasion de sa ligne "Artisanal" en 1999 que Martin Margiela fera défiler ses mannequins avec ces dernières. Elles aussi, n'éviteront pas la reproduction. Aujourd’hui, la maison les vend au prix de 440 €. Au fil des années, cette copie presque conforme deviendra un essentiel de la marque et sera revisitée chaque année.

wethenew-replica-martin-margiela




Hedi Slimane et son passage chez Dior marqueront également la réinterprétation des GAT avec le modèle B01.

wethenew-hedi-slimane-dior-B01

À leur tour, Hender Scheme, Moncler, Epaulet ou encore Svensson feront leur propre réinterprétation. Aujourd’hui, les GAT sont appréciées pour leur simplicité et peuvent se trouver en surplus militaires ou chez Brut Clothing à Paris. Si vous souhaitez découvrir l'histoire d'une autre paire de running mythique, découvrez l'histoire de la Nike Cortez juste ici.


Crédits photos : Hypebeast, Wall Street Journal, Les Damoiseaux


wethenew-signature-fanny


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-nike-zoom-vomero-5
Nike Zoom Vomero 5 : la silhouette sur laquelle miser en 2023 ?

décembre 04, 2022

Après la relance de la 1906R chez New Balance, Nike se met à la page avec sa Vomero !

Voir l'article entier
virgil-abloh-shannon-abloh-nike-louis-vuitton
Comment Shannon Abloh veut prolonger l'œuvre Virgil ?

décembre 03, 2022

La femme du génie de Chicago rend hommage au lourd héritage qu'il a laissé.
Voir l'article entier
Samba, New Balance 990v3… JJJJound est-il le label le plus cool du moment ?
Samba, New Balance 990v3… JJJJound est-il le label le plus cool du moment ?

décembre 02, 2022

Du studio de création à une marque unique, découvrez l'histoire du J.
Voir l'article entier