janvier 24, 2022

La semaine de la mode parisienne vient de se terminer, et comme souvent, elle a été rythmée par des moments très forts. Du dernier défilé de Virgil Abloh pour Louis Vuitton, au premier défilé de Nigo pour Kenzo, en passant par les nombreuses collaborations sneakers dévoilées, retour sur les moments marquants de cette Fashion Week parisienne.


Le dernier défilé de Virgil Abloh pour Louis Vuitton

Après le décès de Virgil Abloh le 28 novembre dernier qui a laissé le monde de la mode orphelin de son prodige, cette Fashion Week parisienne lui était bel et bien dédiée. L'ultime hommage de Louis Vuitton envers le designer s'est matérialisé par un défilé intitulé "Louis Dreamhouse".

Basée sur une idée originale de Virgil Abloh, la Dreamhouse et son bleu ciel se sont dévoilés sur les notes des violonistes du Chineke! Orchestra, qui jouait une musique composée par Tyler, The Creator. Tout autour, des danseurs ont animé le catwalk, en gravitant autour des mannequins. Les codes de l'esthétique de Virgil étaient présents lors de ce défilé, afin de consolider tout ce que le designer a apporté à la maison, avec des touches très nineties.

Le final a été marqué par 6 silhouettes vêtues comme des mariés, avec des robes et des traînes. Un clin d'œil aux looks d'ouverture du tout premier défilé de Virgil Abloh pour Louis Vuitton en 2019. Le salut émouvant de l'équipe Louis Vuitton venu rejoindre les mannequins sur le podium, a clôturé ce défilé qui s'est évidemment fini sous les applaudissements de la foule. Une émotion très forte, et un dernier adieu à celui qui a su asseoir la domination du streetwear dans le luxe.


Le premier show de Nigo pour Kenzo

Une nouvelle ère débute pour Kenzo grâce à son nouveau directeur artistique, Nigo. Rythmée par des hommages en tous genres, cette Fashion Week demeure pleine de souvenirs. Et c'est donc au tour de Nigo de rendre hommage à l'homme qui a fondé ce label mythique : Kenzo Takada.

Pour ce défilé, le DA s'est plongé dans les archives de la maison afin d'en ressortir certains éléments et les remettre au goût du jour, comme les vestes aviateurs ou les kimonos inspirés de son fondateur. Les mythiques "Kenzo Flowers" sont elles aussi apparues tout au long du défilé.

Nigo a su capter la manière dont Kenzo Takada a réussi à mélanger la sensibilité japonaise au style parisien. Le designer est resté fidèle à l'ADN de la marque avec ses silhouettes non-genrées, qui ont défilé dans le plus joli passage de Paris qui est aussi le théâtre de la création de Kenzo : la Galerie Vivienne.


Dior x Birkenstock

À l'occasion des 75 ans de la maison française, Kim Jones a dévoilé une collection automne/hiver 2022-23, en hommage à la première collection de Christian Dior. C'est le 12 février 1947 que le créateur de renom introduisait l'iconique silhouette New Look. C'est donc dans ce vestiaire que Kim Jones a naturellement puisé son inspiration.

Surnommé le roi des collaborations, Kim Jones n'en est pas à son coup d'essai. Après un partenariat avec Kaws ou encore Daniel Arsham, le designer s'est associé à Birkenstock. Ces sandales griffées Dior by Birkenstock se caractérisent parfaitement par l'univers de Monsieur Dior.

Elles sont sublimées par des broderies et sont teintées de gris ou de noir, couleurs de prédilection de cette collection, mais également de Christian Dior. Pour l'occasion, le modèle "Tokio" et le modèle "Milano", classiques des années 60, ont été revisités avec du caoutchouc et des boucles industrielles. Un ultime hommage à Christian Dior qui était passionné d'horticulture.


COMME des GARÇONS x Air Max 97

Non le défilé COMME des GARÇONS n'a pas pris place à Paris mais à Tokyo. Mais sa temporalité et sa résonance nous pousse à le mettre dans ce récap. Après la Foamposite ou encore la Shox, Rei Kawakubo continue sa collaboration avec le géant du sportswear, en nous dévoilant une Air Max 97. Révélée lors du défilé COMME des GARÇONS Plus Homme, la Air Max 97 de Nike se décline en deux coloris : gris bleu et noir mat. Elle arbore une conception respirante en mesh, ainsi qu'une superposition en cuir et une finition Acid Wash. Ses lacets en corde de jute et sa semelle équipée d'Air Sole, est visible sur toute la longueur.


Des pop-up stores en tous genres

Cette année, les after-show n'étaient pas forcément au rendez-vous. Les pop-up stores quant à eux, se sont imposés durant toute la Fashion Week. C'est le cas notamment de Dover Street Market, qui a ouvert un pop-up exclusif au 35-37 de la rue des Francs-Bourgeois. Un Black Market Comme Des Garçons monochrome été également à visiter en face de la cour.

Au même endroit, Jean Jacques Ndjoli a aménagé un espace ultra instagramable intitulé "Instagram IRL by Jean Jacques Ndjoli". L'intérêt de ce pop-up était, pour l'application, un moyen d'encourager ses utilisateurs à créer du contenu original grâce à une série d'installations et de décors inspirants. Instagram est également un partenaire officiel de la Paris Fashion Week.


Dans le même esprit, Sarah Andelman et son magasin éphémère "JUST A SPACE" se sont installés le temps de deux jours, au 15 rue du Louvres, dans le 1er arrondissement de Paris. La cofondatrice de colette a partagé son espace avec plusieurs invités de renom, dont Wethenew. Pour en savoir plus sur cet évènement exclusif, retrouvez l'article sur le pop-up store de Sarah Andelman.


Egon Lab x crocs

Lors de la présentation de la collection homme AW22/23, les créateurs Florentin Glémarec et Kevin Nompeix, ont signé cinq paires griffées crocs, et recouvertes de cristaux Swarovski. Elles seront vendues aux enchères sous forme de NFT, sur le métaverse Egon Lab by Cosmic Shelter.

Indiqué dans le communiqué du défilé, Egon Lab souhaite "accélérer sa dématérialisation", en créant le studio digital Cosmic Shelter, avec un site immersif entièrement animé en 3D. À l'issue des enchères, chaque gagnant aura le droit à sa paire physique, au cœur d'une vitrine en verre. Les bénéfices des ventes seront également reversés à des associations facilitant l'accès numérique aux plus démunis.


Louis Vuitton et sa paire skateboarding

Après avoir dévoilé une première paire baptisée "A View", et conçue par le skateur professionnel Lucien Clarke, l'authentique chaussure de skate fait son grand retour au dernier défilé Louis Vuitton. Cette paire marque l'univers du streetwear en apportant une nouvelle fois cette dimension au célèbre malletier français.

La chaussure adopte une forme large avec un garde-boue fabriqué en cuir exotique, et contrasté par des superpositions en daim, et une base en mesh. Le lacet en corde, également vu pour la AM97 chez COMME des GARÇONS, vient se greffer à la paire sertie de diamants. Cette paire sonne comme la dernière touche de Virgil Abloh chez la griffe française.


Une Fashion Week marquée par la diversité

Cette semaine de la mode parisienne a été marquée par énormément de diversités au sein des marques et de son public. C'est le cas avec Seth Gueko qui défilait pour la première fois de sa carrière sur le catwalk du défilé Egon Lab.

Sous la nef de l'Oratoire du Louvres, temple protestant historique de Paris, le rappeur a inauguré le défilé vêtu d'une longue cape noire, inspirée des soutanes des prêtres catholiques. Il portait également un encensoir, utilisé lors des célébrations eucharistiques.

Par ailleurs, les rappeurs sont depuis quelque temps, les invités des plus grands défilés de mode. À l'instar des rappeurs américains qui en sont familiers depuis quelques années, c'est au tour des rappeurs français de se faire une place dans la fashion sphère.

Comme PNL ou Damso au défilé Jacquemus les années passées, c'était au tour de SCH de briller cette année au défilé Kenzo. Vêtu d'un poncho à carreaux et de lunettes cyclistes, ce n'est pas la première fois que le rappeur marseillais s'assoit sur les bancs des défilés avec son style très pointu. Il était d'ailleurs aux côtés d'un parterre de stars de renom, comme Kanye West et Julia Fox, ou encore Pharell Williams et J. Balvin.


sacai x Nike Cortez

sacai a dévoilé lors de sa collection AW22, une nouvelle union créative avec Nike. En effet, après la LD Waffle, c'est au tour de la Cortez de se faire revisiter à la sauce Chitose Abe. L'élément le plus typique des collaborations entre Nike et sacai est bien sûr au rendez-vous : la superposition des semelles. À cela vient s'ajouter une bulle d'air, destinée uniquement à la Air Max de base. Deux coloris sont prévus pour le moment : l'un aux nuances de gris, et l'autre, l'iconique bleu, blanc et rouge.


Photo de couverture : Today FR
wethenew-signature-bp-agat


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-silver-bullet-air-max-97
Le potentiel retour de la 97

mai 22, 2022

La Air Max 97 fête ses 25 ans cette année ! Entre nouveaux coloris et collaborations iconiques, elle pourrait bien se démarquer cette année.
Voir l'article entier
wethenew-yeezy-slide
10 paires pour l'été à moins de 250€

mai 21, 2022

Pour cette saison, chaussez-vous d'une paire stylée abordable.

Voir l'article entier
wethenew-virgil-abloh-shannon
Shannon Abloh nommée à la tête de Virgil Abloh Securities

mai 20, 2022

La femme de Virgil Abloh à la tête de sa "société créative".

Voir l'article entier