janvier 16, 2022

Depuis 2009, Jacquemus est devenu le symbole de la mode libre, joyeuse et ensoleillée. Créée après le décés de sa maman, il a toujours prôné des valeurs positives et son côté sudiste, qu'elle lui a enseigné. Avec un parcours hors du commun et une volonté sans limites, il a su s'imposer dans le monde très fermé de la mode, grâce à ses accessoires iconiques comme le fameux Chiquito. Ses créations qui sentent bon le Sud et le sable chaud, ainsi que sa personnalité accessible, lui donnent cette touche d'originalité appréciée de tous. Il est proche des plus grands noms de la mode, de la musique ou du cinéma, que l'on n'a pas l'habitude de voir sur les front row, comme PNL ou encore SCH. Jacquemus met toujours en avant sa différence et la liberté d'être qui on veut dans ses défilés ou ses collections, à l'image non pas seulement du Sud, mais de l'ensemble des côtes méditerranéennes. Il puise son inspiration dans ses souvenirs d'enfance, les senteurs et les coutumes de sa terre natale, le Sud, qu'il partage sur Instagram. Ce lien permet à Simon Porte Jacquemus d'acquérir une communauté fidèle, le suivant dans son quotidien de designer de mode. À l'occasion de son anniversaire, nous revenons sur 5 défilés qui ont marqué sa carrière.


Le coup de soleil

Les 10 ans de la marque ont été marqués par un tapis rose qui s'étendait à perte de vue, au milieu de la douce odeur des champs de lavande de Valensole. C'est à cet endroit précis que Simon Porte Jacquemus a eu l'idée de déposer son catwalk, ainsi que ses invités les plus en vogue. Influencé par l'art, il s'inspire pour ce défilé, du tableau de David Hockney : "The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire, in 2011". Un cadre féérique et artistique, fidèle à l'ADN du créateur marseillais.


Une collection mixte a vu le jour sur ses terres natales, où se profilent imprimés et tons estivaux, qui ont rafraîchi les convives sous le soleil plombant. Et comme le créateur pousse l'histoire de ses défilés jusqu'au bout, des traces de bronzages ont même été ajoutées sur le visage des mannequins.

L'ambiance sudiste s'est poursuivie à l'aftershow, où une guinguette mêlait pastis et tubes de l'été.


L'Amour

C'est à une heure de Paris à vol d'oiseau, dans un champ de blé, que Simon Porte Jacquemus a fait le choix de présenter le seul et unique défilé physique de la Fashion Week SS21. C'est à Us, dans le Val-D'Oise, que cette gigantesque étendue de blé à été aménagée, afin d'accueillir une poignée d'invités, tout en respectant les règles de distanciation sociale.

Dans un cadre champêtre, magique et poétique, Simon Porte a éloigné ses invités des tracas du quotidien, au moins le temps d'un instant. Un hymne à l'amour, rempli de joie et de positivité, que Jacquemus a voulu transmettre à ses convives : "Il faut rester positif. On a été une marque solaire depuis le début, et on continue de l'être. Malgré la crise, on continue d'exister, de survivre, de célébrer."


Pensé pour un mariage, un baptême, ou tout simplement pour se faire plaisir, ce défilé baigne dans un esprit campagnard et convivial. Le sac porte-assiette, clin d'œil aux piques-niques dans les champs, se mêle à une succession de robes simples et épurées. On retrouve aussi du tailoring aux coupes très nineties, des blouses, et des slip dress à l'allure rétro.


L'Année 97

Lin en pagaille et palette de beige, Jacquemus nous raconte son année 97 à La Défense Arena de Paris. L'Année 97 sonne pour le créateur comme une véritable plongée dans le temps. C'est l'année de ses 7 ans, où il commence à utiliser des rideaux en lin pour fabriquer des vêtements à sa mère.

Une retombée dans l'enfance, et un retour au minimalisme, pour le créateur et sa collection mixte automne/hiver 2021. Loin des champs de blés ou du sable chaud marseillais, c'est une toile blanche qui habille le sol cette fois-ci, afin de mettre davantage en lumière le vêtement. Ici encore il prouve que chaque collection a son univers, dans lesquels il nous fait voyager depuis désormais plus de 10 ans.


Bandana, slip dress, bananes, créoles et superpositions de vêtements à l'allure débraillée, font leurs grands retours et sèment le trouble, dans un univers aux tons à la fois monochrome et flashy.


Les pièces et les allures soignées viennent se greffer à un casting pointu. De Laetitia Casta aux sœurs Hadid, il n'y a qu'un pas. Et c'est sur le mythique "Gangsta's Paradise" de Coolio, que Jacquemus a décidé de clôturer à merveille ce défilé.


La Montagne

Un dernier défilé en date qui côtoie les sommets. À l'effigie d'une montagne en été, le catwalk s'est paré de son véritable parterre d'herbe, qui se fond dans un mur bleu azur. Un hommage à son amour pour la randonnée, qu'il dévoile au nord de Paris, à la Cité du Cinéma.


Les mannequins défilent dans des ensembles aux couleurs mélangées, comme le rose et le rouge, le tout accompagné de soutien-gorge en guise de top. À l'heure où la poitrine des femmes fait débat, Jacquemus en fait une véritable œuvre d'art, où les seins sont dévoilés de manière subtile et délicate, et où l'empreinte de la maison s'impose.


Inspiré par la dégaine des alpinistes, Jacquemus a recréé de la chaleur avec des tons chaud, de la laine, et des mules en fausse-fourrure très cosy. Le tout se mêlant à un univers monochrome, où simplicité et efficacité riment avec beauté.


Le Gadjo

C'est au cœur de la calanque de Sormiou, entre Marseille et Cassis, que Jacquemus a choisi d'inaugurer sa première ligne masculine en 2018, intitulée "Le Gadjo". Toujours dans la simplicité, le nom de ce défilé fait référence à un homme venant du Sud, selon le créateur marseillais. Mais la définition exacte provient de la communauté gitane, qui désigne un homme n'appartenant pas à leur communauté.

Allongés sur le sable chaud et à quelques pas de la Méditerranée, dans un cadre idyllique entre mer et montagne, les invités ont pris place au défilé. Un hommage et un retour dans le très cher Sud natal et ensoleillé de Simon Porte Jacquemus, où les vêtements se parent de la couleur des champs de blé.


Un vestiaire ensoleillé et personnel, que le créateur français porte lui-même, comme les chemises retroussées ou la couleur jaune, faisant toujours écho à ses racines. Un nouveau souffle marin vient toquer à la porte de la maison Jacquemus, qui ne cesse de rendre hommage à sa région et ses différentes traditions.


Photo : Hypebeast
wethenew-signature-bp-agathe


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-yeezy-slide
10 paires pour l'été à moins de 250€

mai 21, 2022

Pour cette saison, chaussez-vous d'une paire stylée abordable.

Voir l'article entier
wethenew-virgil-abloh-shannon
Shannon Abloh nommée à la tête de Virgil Abloh Securities

mai 20, 2022

La femme de Virgil Abloh à la tête de sa "société créative".

Voir l'article entier
wethenew-louis-vuitton-air-force-1-exposition
Air Force 1 x Louis Vuitton, une exposition new-yorkaise pour l'occasion

mai 20, 2022

Un lieu immersif présentant les 47 itérations pensées par Virgil Abloh.

Voir l'article entier