Points de fidélité doublés sur chaque commande jusqu'au 06/12 !

10€ offerts sur votre première commande avec le code FIRST10

Payez en 2, 3, 4 fois avec Alma

Passez une fin d'année tranquille, les retours sont prolongés à 45 jours

septembre 08, 2022

Né le 8 septembre 1980 à Cleveland dans l'Ohio, Daniel Arsham fête aujourd'hui ses 42 ans. Celui qui devenait directeur artistique des Cleveland Cavaliers en 2020 et qui vient tout juste de lancer sa marque de vêtements Objects IV Life a su se distinguer par la versatilité de son art et sa polyvalence depuis ses débuts à New York il y a plus de 20 ans. Artiste à part entière dans la pop culture, Arsham peut se vanter d'avoir collaboré avec les plus grands noms de la mode ou de la musique. Pharrell Williams, Kim Jones, The Weeknd, adidas... la diversité des collaborations du créatif sont à l'image de son talent qui ne cesse de repousser les limites entre les genres. Surtout connu pour ses œuvres fossilisées ornées de cristaux, l'artiste qui s'exprime en dessin, peinture, sculpture, installation, vidéo ou en scénographie est bien décidé à laisser son empreinte sur la culture. 

Dior x Daniel Arsham

Arsham aka l'autre prodige de Cleveland 

Diplômé de la Cooper Union University de New York en 2003, Daniel Arsham a commencé très tôt à imaginer des espaces où son art et celui de ses comparses pouvaient s'exprimer. Le natif de Cleveland a cofondé plusieurs espaces d’art alternatifs, comme The House, à Miami. Mélangeant les genres entre architecture, art et performance, il rejoint le galeriste français Emmanuel Perrotin dès 2004, grâce à l’exposition collective "Miami Nice". En 2004, il crée le décor d’eyeSpace, pour le chorégraphe Merce Cunningham, à la demande de ce dernier. Il accompagne ensuite la compagnie en tournée. Il travaillera ensuite avec Robert Wilson, puis Pharrell Williams, notamment. Il a notamment recréé le premier synthétiseur de Pharrell Williams, en cendres volcaniques, tout en exposant ses premières utilisations minérales rassemblant bris de verre, silicium, quartz, sable, hydro-stone, obsidienne, marbre pulvérisé… Spécialiste de l'érosion des objets du quotidien et des symboles de la pop culture, que ce soit des téléphones, des tourne-disques ou des voitures, Arsham fossilise tout. Après avoir fondé son cabinet Snarkitecture en 2007 et sa société de production de films en 2014, le designer a rajouté des cordes à son arc pour collaborer avec les marques les plus prestigieuses du monde. Connu mondialement pour son concept d’archéologie fictionnelle qui met en scène ce qu’il décrit comme les reliques futures du présent, Arsham s'est ensuite construit son tremplin pour devenir un des artistes contemporains majeurs de notre époque. 

Futurecraft 4D Daniel Arsham

Un artiste que tout le monde s'arrache 

adidas, Dior, Bearbrick, Byredo, Rimowa, Porsche... depuis le début de sa carrière Daniel Arsham compte déjà des partenaires parmi les plus reconnus de l'industrie. Partenaire privilégié de la marque aux trois bandes, Arsham a collaboré plusieurs fois avec la marque allemande. Tout d'abord sur la New York puis sur la FUTURECRAFT 4D en 2018. Connu pour sa réinterprétation des symboles industriels et de la pop culture, Arsham est un artiste hyper actif qui cumule les expositions et les sorties chaque année. En plus de sa DeLorean iconique, de ses Bearbrick avec Blackrainbow et de ses collabs avec Pokemon, celui qui explore les notions spatio-temporelles a récemment marqué les esprits grâce à une collaboration avec un acteur majeur du luxe : Dior. Initiée par Kim Jones pour le défilé Printemps/Été 2020 de la maison française, cette collaboration s'est exprimée autant à travers la scénographie du show que des accessoires ou des vêtements. Reprenant l'ADN de l'artiste, cette collection alterne les nuances de blanc, de gris, de bleu et de rose, pour s'établir comme un des partenariats les plus marquants du genre. Dans la foulée de toutes ces collabs streetwear, Arsham vient lui-même de lancer sa marque : Objects IV Life. Avec la même perspective temporelle, Arsham a imaginé des vêtements, des accessoires mais aussi des boots pour sa première marque aux inspirations qui lui ressemblent : industrielles. Entre passé, présent et futur, Arsham se balade dans l'espace-temps tel Marty McFly dans sa DeLorean. Avec une créativité qui semble inépuisable, il nous tarde de savoir 

Et si vous êtes passionné d'art ou de culture, n'hésitez pas à checker notre calendrier des évènements à ne pas louper du mois de septembre.

Crédit photo : Pete Casta


Signature


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-nike-zoom-vomero-5
Nike Zoom Vomero 5 : la silhouette sur laquelle miser en 2023 ?

décembre 04, 2022

Après la relance de la 1906R chez New Balance, Nike se met à la page avec sa Vomero !

Voir l'article entier
virgil-abloh-shannon-abloh-nike-louis-vuitton
Comment Shannon Abloh veut prolonger l'œuvre Virgil ?

décembre 03, 2022

La femme du génie de Chicago rend hommage au lourd héritage qu'il a laissé.
Voir l'article entier
Samba, New Balance 990v3… JJJJound est-il le label le plus cool du moment ?
Samba, New Balance 990v3… JJJJound est-il le label le plus cool du moment ?

décembre 02, 2022

Du studio de création à une marque unique, découvrez l'histoire du J.
Voir l'article entier