avril 18, 2022

Repéré par Al Moran, Heron Preston fait partie de cette nouvelle génération de créateurs de mode. En redéfinissant la façon de concevoir le streetwear, le luxe, et la durabilité, son talent éclectique influence l’industrie mondiale de la mode, malgré son statut hybride, entre newcomer et designer installé. Proche de célébrités mais aussi de trendsetters comme le regretté Virgil AblohBella Hadid ou Justin Bieber, le créateur connaît un franc succès auprès des millenials et fait office de d'influenceur parmi les influenceurs. À l’occasion de son anniversaire, retour sur la carrière (déjà bien remplie) d'Heron Preston, le designer préféré de tes designers préférés.


Des débuts prometteurs

Diplômé en design de la célèbre école de mode Parsons à New-York, Heron Preston est un artiste polyvalent. Directeur créatif, designer, DJ… C’est une véritable icône culturelle. Sa carrière débute lorsque son blog est repéré par Al Moran, fondateur de la galerie d’art Morán Morán. Il rejoint rapidement les équipes de Nike et travaille en tant que spécialiste marketing et mode pour NikeLab. Proche de Virgil Abloh, ce dernier présentera Heron à New Guards Group, la société italienne qui produit et distribue Off-White, et le poussera à lancer son label éponyme en 2017.


Membre du collectif Been Thrill avec Virgil Abloh et Matthew M. Williams, Heron Preston a noué une amitié de longue date avec ces piliers de la mode, qui lui a permis de collaborer avec ces derniers sur de nombreux projets. Ainsi, le trio organise des soirées, produit des enregistrements, sort des morceaux, développe des applis, et dessine des vêtements. Un succès immédiat qui ne sera pas négligeable pour l’avenir de Preston.


Après des débuts plus que prometteurs, le jeune designer collabore avec Kanye West sur les collections "Yeezy" et "The Life Of Pablo", et figure dans la célèbre liste BOF 500, qui apporte une reconnaissance aux personnes qui façonnent l’industrie mondiale de la mode. Un tremplin pour Heron Preston qui n’est qu’aux prémices de sa carrière.


Une marque éponyme qui connaît le succès

Si Heron Preston lance sa marque en 2017, la mode le suit depuis bien des années. Alors qu’il n’est qu’au lycée, le futur créateur lance une ligne de tee-shirts. Fidèle à ses valeurs, les tee-shirts sont faits en matériaux recyclés, qu’il vend dans le monde entier. Grâce au soutien de Virgil Abloh, son label éponyme voit le jour en 2017. Il fait ses débuts à la Fashion Week de Paris la même année, qui le pousse au sommet de sa gloire.

Son art passionne et sa façon de créer est totalement novatrice. Son point de vue new-yorkais amène sur un style à la limite entre le streetwear, le workwear, et la couture. Il n’y a pas de frontière pour Heron Preston, ni de définition de "haute-couture" ou de "streetwear", car chaque monde ne mérite pas d’être séparé. C’est d’ailleurs pour cette raison que le designer puise son inspiration hors des sentiers battus, en dehors du domaine du style : "Mon logo parle de style. Le style est universel, il signifie tant de choses pour tant de gens dans le monde et il n'est pas nécessaire de travailler dans la mode pour avoir du style." Un logo à l’écriture cyrillique et à l’embellissement orange vif, qui transcende parfaitement avec l’identité de son créateur, et définit subtilement son ADN.


Ses inspirations tirées du quotidien de la ville mêlées à des références Internet, l’amènent à collaborer avec de nombreuses marques dont Carhartt, Calvin Klein, Off-White, Gap, UGG ou encore Nike. Distribuée à travers son e-shop et un réseau d’environ 200 magasins multi-marques, la marque éponyme de Heron Preston est placée dans le rang des entreprises de mode contemporaine les plus avant-gardistes.


L’upcycling, la marque de fabrique d'Heron Preston

Pantalons de randonnée, bombers, gilets de sécurité, camouflages… Les créations d’Heron Preston possèdent toutes des tissus techniques issus de l'upcycling. Et quand il n’upcycle pas, ce sont des matériaux premium fabriqués par des artisans qualifiés en Italie qu’il utilise, avec entre autres, du nylon durable et du coton bio. En réduisant son impact environnemental, le designer aux multiples facettes conçoit des pièces faites pour durer : "Je peux aider à sauver le monde de la manière dont je sais le faire. Tout le monde peut en faire un peu. Comme recycler ou donner ses vêtements au lieu de les jeter. La durabilité, par définition, c'est la force et la croissance."


En soutenant l’initiative "zéro déchet" du département de la santé de la ville de New-York, Heron Preston crée, pour la Fashion Week de New-York 2018/19, une collection de vêtements un peu spéciale. En effet, il s’associe au service d’assainissement de la ville de New-York, la DSNY, et upcycle les uniformes des éboueurs. Un défi osé qu’il baptise "UNIFORM", et qui est inspiré par un sac plastique qu’il a trouvé dans l’océan en se baignant.


Son engagement environnemental se retrouve dans toutes ses collections, dont "For You, The World ", la première véritable collection qu’il présente à la Fashion Week de Paris. Heron Preston retravaille sans cesse ses uniformes avec une philosophie de seconde main , en utilisant de vieux tee-shirts vintage. Il y a quelques années, il a transformé une bannière en PVC pour en faire des petits sacs à appareils photo. Chaque jour, il met au défi son équipe de chercher des matériaux encore plus respectueux de l’environnement, même au niveau de ses emballages.

Sa passion pour l’uniforme

Fils de policier, Heron Preston développe une grande admiration pour l’uniforme. Ouvrier du bâtiment, officier de police, pompier... Le designer puise son inspiration et travaille avec ces uniformes authentiques : "Quand j'ai passé du temps avec les gars du DSNY, ils portaient des t-shirts, des Timberland, des Dickies. Ils avaient des vêtements d'extérieur vraiment cool. Je veux utiliser ma plateforme pour apporter autant de réalisme que possible. Le vêtement de travail est une occasion de faire quelque chose de vrai, quelque chose qu'une marque de mode ne peut pas vraiment fournir, à savoir l'authenticité." Quant à l’iconique couleur orange, marque de fabrique du designer, elle rend hommage à toutes ces personnes qui portent l’uniforme au quotidien : "L'orange est une couleur clé dans les uniformes des ouvriers du bâtiment, des pompiers, et je me suis toujours identifié à l'idée du travail et du sang, de la sueur et des larmes, qui vont dans leur fonction. L'utilisation de l'orange et d'éléments réfléchissants rend donc hommage au travail qu'ils accomplissent."


Défenseur de la cause environnementale et artiste avant-gardiste, le succès d’Heron Preston et de sa marque éponyme ont apporté un vent de fraîcheur et de nouvelles valeurs à la mode. Tout comme son ami de longue date Virgil Abloh qui a largement influencé la carrière du designer et qui a marqué la culture de son empreinte.

Photo de couverture : New York Times


wethenew-signature-agathe


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-silver-bullet-air-max-97
Le potentiel retour de la 97

mai 22, 2022

La Air Max 97 fête ses 25 ans cette année ! Entre nouveaux coloris et collaborations iconiques, elle pourrait bien se démarquer cette année.
Voir l'article entier
wethenew-yeezy-slide
10 paires pour l'été à moins de 250€

mai 21, 2022

Pour cette saison, chaussez-vous d'une paire stylée abordable.

Voir l'article entier
wethenew-virgil-abloh-shannon
Shannon Abloh nommée à la tête de Virgil Abloh Securities

mai 20, 2022

La femme de Virgil Abloh à la tête de sa "société créative".

Voir l'article entier