10% de réduction sur tout le site* avec le code XMAS

Payez en 2, 3, 4 fois avec Alma

Passez une fin d'année tranquille, les retours sont prolongés à 45 jours

octobre 10, 2022

Ce week-end, soit un jour avant un Grand Prix du Japon mouvementé ; nommant finalement Max Verstappen champion du monde pour la deuxième fois consécutive, a eu lieu le GP Explorer sur le circuit Bugatti. Surtout célèbre pour la compétition des 24 Heures du Mans, les tribunes ont accueilli 40 000 personnes pour cet événement exceptionnel. Cette course de Formule 4 organisée ce samedi par le streamer Squeezie a rassemblé au total 22 créateurs de contenu répartis en 11 écuries. Parmi elles, Fruitz, Rhinoshield, Deezer ou encore Nord VPN ont sponsorisé ce projet de grande envergure dépassant le million de viewers sur Twitch France, un record pour la plateforme de diffusion. Qu'ils suivent la scène du stream français ou bien qu'ils soient fans de F1, Justine, cheffe de projet Brand Content, Antoine, vidéaste et Vincent, UX/UI Designer au sein de Wethenew se sont rendu.e.s à l’événement et nous partagent aujourd'hui leurs avis sur ce Grand Prix.


Sport & E-sport : Une frontière de plus en plus mince

Démocratisé depuis peu grâce aux relais des saisons de Formule 1 sur Netflix, ce Grand Prix a véritablement rendu accessible un sport jusqu'alors intouchable. Après un ZEVENT 2022 dépassant les records en termes de collecte de fonds, la plateforme Twitch continue de fédérer des communautés de manière exponentielle. Lucas Hauchard aka Squeezie s'était d'ailleurs mis au défi d'organiser une compétition de Formule Renault entre streamers après que sa cagnotte ait atteint les 100 000 euros, lors de la collecte de 2020.


"Cet évènement est un tournant en termes d'ampleur pour le streaming français sur Twitch" - Antoine


En effet, grâce à l'influence du streamer Squeezie ; détenant près de 18 millions d'abonnés sur Youtube et 4 millions sur Twitch, le Grand Prix Explorer a dépassé le record d'audience réunie sur la plateforme de rediffusion en France. À la question "Est-ce que l'événement a été bien relayé sur la plateforme ?", Justine et Vincent nous répondent : "Bien évidemment, la réponse est oui. 1 million de viewers c'est bien pour quelque chose ! On sentait que niveau prod, le circuit du Mans a partagé son expertise. On avait l'impression de suivre une course de F1. Doigby est un incroyable host qui a véritablement fait vivre l'événement de 9h à 18h ! Kameto est très bon commentateur aussi, on le savait très bon sur le fait de commenter des matchs de League Of Legend, mais on le découvre très bon sur de la F4 aussi !" et "Plus que parfait, la chaîne de Squeezie a dépassé le record de viewers, je pense qu'on peut dire que c'était vraiment énorme ! J'ai regardé la rediffusion et j'avais vraiment l'impression de regarder un vrai GP. Les caméras, l'interface, les ralentis, les commentateurs, etc... C'était parfait !".



Finalement, à en croire l'organisation et la diffusion, la production a su créer l'illusion d'une compétition entre véritables professionnels. "La régie du GP Explorer vient de la télé et est habituée à retranscrire des courses. Et, en ayant vu la rediffusion, c'est un sans-faute ! On se croirait dans une course avec un combat Hamilton/Verstappen ! Juste impressionnant !" Commente Antoine.


Comme des vrai.e.s pilotes

Entre les concerts de Bigflo & OliMyd et Bianca Costa et les visites des stands organisées avant la course fixée à 17h, le 8 octobre a été rythmé par de nombreux événements additionnels. Comme des pilotes de F1, les streamers et youtubeurs concourant au titre de Champion de ce tout nouveau GP, ont rassemblé leur communauté. Alors, avec un événement de cette envergure, les foules de fans se sont fait ressentir. Une chose reste certaine : "Les points de restauration n'étaient pas une priorité pour ce GP" à en croire Vincent qui attendu près de 3h pour commander 8 pizzas. "L'organisation parfaite n'est pas possible avec la communauté du stream et de Youtube, on est des personnes extrêmement investies dans ce que font nos idoles. Résultat, dès 10h du matin, les queues n'en finissaient pas pour manger, les activités semblaient bouchées. Et dès 13h, les tribunes bondées, je m'y attendais, j'ai donc fini dans un virage plutôt cool !" Commente Antoine.



Durant près de 6 mois, les 22 streamers ont pris très au sérieux les entraînements administrés par le centre de formation de la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) par laquelle sont notamment passés Pierre Gasly et Charles Leclerc. Après avoir suivi 5 semaines de formations intenses, l'assiduité s'est finalement fait ressentir sur le circuit Bugatti, mais également sur Twitch ce samedi. Antoine a ; de cette manière, été stupéfait par le niveau des jeunes pilotes : "Il faut savoir que la monoplace, c'est surtout un risque, au ras du sol, à pleine vitesse et sans aide à la conduite. Une erreur peut être fatale, on l'a vu de nombreuses fois dans la Formule 1 et le fait qu'ils aient tous réalisé la course s'apparente largement à un niveau professionnel. Il y a eu des combats de très haut niveau entre Sylvain et Depielo, mais aussi avec XariBouzi et Pierre. Le respect des drapeaux a été parfaitement respecté, rien que ça, c'est du niveau professionnel. Pour ceux qui ne le ressentent pas, ils passaient tous la barre des 200 km/h !".


Qui dit vrai.e.s pilotes dit vrais sponsors, et c'est donc sans trop d'étonnement que les 11 écuries n'ont pas eu tant de mal à trouver des financements. Les couleurs de Nord VPN, Alpine, Fruitz, Rhinoshield, Igraal et autres entreprises ont repeint les cylindrées du circuit de la Sarthe. Les coûts liés à l'organisation de ce GP étalée sur 2 ans s'élèvent à hauteur de 3 et 5 millions d'euros au total. Cette somme a été globalement répartie entre autre à travers le financement de l'AMP Visual TV, les coûts logistiques et les 22 participants.


Après 15 tours de pistes et quelques sorties de parcours, c'est l'écurie Nord VPN ; composée du duo de la chaîne Youtube Vilebrequin (Sylvain et Pierre), qui est finalement sortie victorieuse de la course, suivit par Oscaro et sa deuxième position sur le podium grâce à Depielo : "Sylvain et Depielo ont su faire un vrai spectacle, ils ont conduit vraiment de façon pro, et le reste aussi. Il me semble que quelqu'un de la FFSA à dit en interview que les 2 avaient un niveau supérieur à certains vrais pilotes de F4 donc c'est dire." Affirme Vincent.




La place du streaming en France

Le relais d'épisodes comme celui-ci sur Twitch contribuent à donner encore plus de visibilité aux streamers, surtout lorsque l'on sait que ce GP a atteint la 5e place des événements les plus suivis sur la plateforme à l'échelle mondiale. Selon Antoine et Vincent, la proximité avec leur audience et leurs prises de parole sont les points essentiels à maintenir pour continuer cette ascension.


"L'influence des streamers ajoute une touche supplémentaire, car quand on suit leur live, on le vit, on se sent avec eux, on parle avec eux et donc on est beaucoup plus engagés. Il n'y a aucune limite si cette touche de proximité reste la même." - Antoine


Avec une course condensée sur 1 journée contrairement à 2 ou 3 habituellement, ce GP a su fédérer tout autant. Vincent pense qu'en "France l'influence est plutôt bien gérée !". Même sur Twitter, ce Grand Prix de Formule 4 a cannibalisé le dernier GP de la saison en Formule 1, c'est dire à quel point ça a eu un impact fort : "Je pense que cet événement nous a montré que la scène française est très puissante. Et qu'on est au début de ce genre d'événements. Je pense que ça va se démocratiser de plus en plus ! Je me demande juste où est la limite : on va devoir faire toujours mieux pour captiver l'audience ?" Termine Justine.



Finalement, ce Grand Prix Explorer a véritablement marqué l'influence du stream français avec comme figure de proue Squeezie, considéré par beaucoup comme "un grand frère". Cet événement montre la puissance des plateformes de diffusion comme Twitch à l'échelle nationale, et même internationale en choisissant un week-end marqué par la dernière étape du Championnat du monde de Formule 1. Les représentants du E-sport continuent de conquérir de nouveau secteur à commencer par le luxe, comme en témoigne notre édito : Pourquoi les marques de luxe s'associent-elles au monde du E-sport ?


wethenew-signature-fanny


Articles qui pourraient vous intéresser

virgil-abloh-shannon-abloh-nike-louis-vuitton
Comment Shannon Abloh veut prolonger l'œuvre Virgil ?

décembre 03, 2022

La femme du génie de Chicago rend hommage au lourd héritage qu'il a laissé.
Voir l'article entier
Samba, New Balance 990v3… JJJJound est-il le label le plus cool du moment ?
Samba, New Balance 990v3… JJJJound est-il le label le plus cool du moment ?

décembre 02, 2022

Du studio de création à une marque unique, découvrez l'histoire du J.
Voir l'article entier
wethenew-lena-mahfouf-gq
Où et quand le chalet de Noël de Léna Situations ouvre-t-il ses portes ?

décembre 01, 2022

Après avoir dévalé les pistes, mettez-vous au chaud au chalet de l'Hôtel Mahfouf !

Voir l'article entier