avril 03, 2022

Après avoir vu comment le techwear s’est imposé dans nos quotidiens, revenons sur l’histoire de la marque Salomon. Initialement reconnue pour ses articles de sport spécialisés dans les loisirs et les sports d’hiver, la marque va se frayer petit à petit un chemin dans le domaine du trail et de la randonnée. Aujourd’hui, la marque s’est également imposée dans la street culture grâce à sa ligne Sportstyle alliant ainsi l’aspect technique de la marque à l’esthétique de la mode urbaine actuelle. C’est d’ailleurs à travers de nombreuses collaborations avec The Broken Arm, 11 by Boris Bidjan Saberi, AVNIER ou encore la marque japonaise And Wander spécialisée dans les vêtements de montagne que Salomon s’est affirmé comme étant une des équipementiers les plus importants du marché. Découvrez comment Salomon est passé d’un petit fabricant d’équipements de ski à une marque outdoor reconnue à l’internationale.


Des Alpes françaises aux chemins du monde

En 1947, François Salomon et son fils ouvrent leur atelier de fabrication de scies à bois et de carres de ski dans le Vieil Annecy.

"C’était en juillet 1947, j’avais à l’époque 22 ans." François Salomon

En 1957, la marque crée sa première fixation appelée "lift" qui remplacera les lanières en cuir des skis traditionnels. On doit à la marque l’invention de la première fixation équipée d’une talonnière à déclenchement automatique en 1966. Cela permettra à la marque d’être visible aux championnats du monde de Portillo au Chili, car ces dernières seront portées par des athlètes olympiques.

wethenew-salomon-portillo

À la fin des années 60, Salomon s’impose petit à petit dans le domaine des équipements de ski, leur point fort étant d’écouter leurs consommateurs en apprenant leur culture et écoutant leurs attentes. Les premières filiales de la société sont ouvertes en Suisse, en Autriche et l’année suivante en Allemagne et en Italie.

"Le bon produit, c’est le produit qui est plébiscité par toutes les nations." François Salomon

Dans les années 80 et 90, alors que la marque est en pleine ascension, et qu’elle s’efforce de créer de nouvelles technologies : des chaussures de ski et des fixations pour le Ski Alpin, Salomon prend le virage logique en créant ses premiers skis alpins. La marque finit par installer son nouveau siège à Metz-Tessy, non loin d’Annecy.

"Il faut se lancer dans les sports d’été, c’est ce que nous faisons actuellement." François Salomon

La marque voit d’autres horizons et a pour projet de s’étendre à d’autres activités sportives, leurs terrains favoris n’étant pas limités au monde de la neige. La marque s’intéresse alors au monde du trail et de la randonnée et crée sa première chaussure de trail. À la fin des années 90, la marque est rachetée par Adidas. Au tournant des années 2000, suivant de près ses consommateurs, la marque s’intéresse à d’autres sports comme le snowbording, la course et le surf se heurtant ainsi à d’autres concurrents notables tels que Nike, Asics ou encore The North Face.



Ayant une soif de conquérir le marché et de devenir le leader, Salomon développe une nouvelle shape pour ses skis alpins avec l’aide des athlètes et des développeurs ce qui va radicalement révolutionner le ski alpin. Parallèlement, la marque va lancer sa ligne de vêtements adaptés à ses activités sportives. C’est en 2001 que la première chaussure XA, la Raid Race voit le jour, cette même année la marque rachète l’entreprise canadienne Arc’teryx, spécialisée en produits de montagne très haut de gamme.

wethenew-xa-raidrace-salomon


En 2005, Salomon est racheté par le groupe finlandais AMER Sports qui détient également les marques comme Wilson, Atomic, Suuto ou encore Precor. En 25 ans, la marque aura vendu 20 millions de paires de fixations de skis de fond. En 2006, la marque décide de se spécialiser dans les sports de montagne et la course de randonnée. En effet, ces produits permettent à la marque de continuer à exister à travers des produits plus simples. L’innovation, au centre des préoccupations de la marque conduit encore une fois la marque à une ascension fulgurante. En effet, le chiffre d’affaires connaît une nette progression et est réalisé majoritairement à l’international. Le domaine du ski connaît quant à lui une forte baisse, représentant à cette période un tiers du chiffre d’affaires. La partie running et textile ont triplé leur chiffre d’affaires.


Un nouveau départ grâce à la ligne Sportstyle

C’est alors que Jean-Philippe Lalonde rejoint Salomon et décide de lancer la ligne Sportstyle. Tout bêtement, il suffisait de reprendre des modèles intemporels de la marque, d’y changer les couleurs pour toucher un nouveau marché tout en gardant la performance du produit, d’une chaussure par exemple. La ligne Sportstyle veut avant tout garder sa technicité tout en stylisant de manière subtile une certaine silhouette. C’était une véritable révolution pour la paire de XT-6 par exemple, car elle était disponible en deux coloris : un pour le sol dur et un pour le sol souple. Un autre exemple concret est la ligne Advanced de Salomon. Finalement si la marque a autant de succès, c’est parce qu’en plus de 70 ans d’histoire, elle délivre des produits fonctionnels, qui sont faits pour durer dans le temps. C’est ce qui séduit les consommateurs, même ceux qui ne font pas de sport. Ainsi, la création devient le tremplin qui aidera la marque à s’ériger au rang de leader du marché. Salomon étant reconnu seulement comme un label de performance pur et non comme une marque. Damien Chirpaz, chef de la marque à cette époque, voit la collaboration comme une réelle opportunité. Le concept store parisien The Broken Arm sublimera l’héritage de Salomon, tandis que Boris Bidjan Saberi recréera de nouveaux produits en s’aidant des anciens de la marque, proposant ainsi des produits intemporels. Le point essentiel restant toutefois que les marques avec qui Salomon collabore, soient authentiques et partagent les mêmes valeurs.



Conjointement, la tendance du "Gorpcore" apparaît, les vêtements techniques de randonnée se retrouvent dans les villes. La rue finit par adopter le style de la ligne Sportstyle.


AVNIER x Salomon

Orelsan saisit l’occasion de collaborer avec une marque française et décide de proposer à sa communauté une paire de Speedcross 4 en collaboration avec sa marque AVNIER en 2018. Cette paire, plutôt adaptée au trail, adopte un style classique de par le choix des coloris : le noir et le blanc. Sa semelle Contragrip, spécialité de la marque délivre une performance optimale de la paire. La marque fait alors un pas de plus dans la rue.

wethenew-avnier-salomon

Le groupe Amer Sports est lui-même racheté par le groupe chinois Anta Sports en mars 2019. Salomon collabore ensuite avec des marques qui sont spécialisées dans un sport ou un style de vêtements en particulier, apportant ainsi une vision plus contemporaine à la marque.


Palace x Salomon

La marque Palace propose également, à l’automne 2019, 2 coloris différents pour la paire de Speedcross 4. Salomon profite ainsi de la renommée de Palace et de son domaine de prédilection qu’est le skateboard pour conquérir un nouveau marché.

wethenew-palace-salomon

Carhartt x Salomon

On découvrait en janvier dernier une vidéo annonçant la collaboration entre le spécialiste workwear Carhartt et l’expertise technique de la marque basée à Annecy autour de la paire CSWP Shelter de chez Salomon. On y retrouve des tagueurs dans une ville plongée dans la pénombre, un véritable parti pris pour Salomon qui s’éloigne des montagnes du sud-est de la France. Cette paire montante aux combinaisons de couleurs sombres ; vert, gris et noir ; est également constituée de détails en ripstop, matériau fréquemment utilisé dans les collections de la marque américaine. Cette chaussure de randonnée légère est également dotée de la technologie Climashield qui laisse passer l’air tout en assurant son imperméabilité. Les logos sont quant à eux placés discrètement sur la paire, sur le talon, la languette et la semelle intérieure. La semelle extérieure Contragrip assure une adhérence et une durabilité à toute épreuve.




L'approche avant-gardiste de Salomon : la création au sommet

Comme des garçons x Salomon

La collaboration avec Rei Kawakubo pour la collection SS21 pour Comme des Garçons montre que la marque française a une réelle passion pour la création. La designer révéla également qu’elle portait des baskets Salomon depuis de nombreuses années.



ERL x Salomon

À l’occasion de sa 4ème saison, le label tout droit venu de Los Angeles ERL collabore pour sa collection FW21 avec Salomon.





Les clefs de la pérennité : performance et esthétisme

Toutes ses collaborations sont évidemment bénéfiques pour la marque mais les véritables puristes restent convaincus que la marque se suffit à elle-même. Le plus important est la technicité du produit, et l’innovation apportée dans les coloris et les tissus qui apportent une touche esthétique qui fait toute la force de la marque.

Le retour de l’ACS Pro Advanced

La XT-6 est produite à l’origine pour l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, une course de 170 km dans les sentiers de la plus haute montagne d’Europe occidentale. Après son succès en 2021, elle laisse assurément sa place à la Salomon ACR Pro Advanced qui est ressuscitée une seconde fois depuis sa sortie en 2021, déclinée en 2 coloris : Metal/Frost et Grey/Silver. On pouvait se procurer le nouveau coloris « Goji Berry » chez The Broken Arm en février dernier. Cette paire, initialement dédiée au trail, est composée d’un système de châssis Agile (ACS) qui stabilise les foulées, permettant une optimisation maximale des performances. La structure Kurim de la paire vient assurer un maintien et la technologie Air Flow laisse l’air circuler sur toute la silhouette. Le modèle datant des années 2000 a subi évidemment des améliorations depuis, notamment sur son outsole Continental. Cette paire à l’aspect attrayant délivre également un aspect technique remarquable qui saura en ravir plus d’un.e.



Salomon également soucieux de l’environnement dans lequel il progresse, veut faire de cette marque une marque durable et ainsi changer cette industrie. Son point d’ancrage restera toujours le cœur des Alpes françaises, même si la marque est évidemment présente à l’international.

"Une société est quelque chose qui doit durer éternellement." François Salomon

Découvrez également la dernière collaboration en date de Salomon avec Maison Margiela MM6 dans notre article sur les sneakers qui ont marqué la Fashion Week. Alors selon-vous, quelles collaborations Salomon nous réserve pour 2022 ?

Crédits Photos : Salomon


wethenew-signature-fanny


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-festival-de-cannes-75-édition
Festival de Cannes : ce qu'il ne faut pas manquer cette année

mai 17, 2022

Découvrez les origines, les moments marquants et le déroulé de cette 75ème édition.
Voir l'article entier
wethenew-aj1-travis-scott-reverse
Air Jordan 1 Low OG "Reverse Mocha" x Travis Scott : enfin une date de sortie

mai 17, 2022

Travis Scott enchaîne les bonnes nouvelles et nous dévoile la date de sortie de sa Air Jordan 1 Low "Reverse Mocha".
Voir l'article entier
wethenew-journée-internationale-contre-homophobie-transphobie
Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie : ces asso’ qui aident

mai 17, 2022

SOS Homophobie, Ardhis, Act Up, OUTrans, ces associations œuvrent dans toute la France contre les LGBT phobies. 

Voir l'article entier