mai 08, 2022

Si Bruce Kilgore reste très discret sur sa vie, il n’en est pas moins celui qui a confectionné l’une des paires de sneakers les plus célèbres de tous les temps : la Air Force 1. Même si elles ne connaissent pas tout de suite la gloire, la paire va être l’un des moteurs de la technologie Air. Souvent cantonné à la AF1, Kilgore est également celui qui a confectionné la seconde signature de Jordan Brand. À l’occasion de son anniversaire, focus sur Bruce Kilgore, le designer qui a bousculé Nike.

Les débuts du footwear designer chez Nike

Bruce Kilgore commence sa carrière en tant que designer électroménager et automobile. Puis en rejoignant la firme de Beaverton, Kilgore est chargé de développer les chaussures de course, mais également de créer une chaussure qui lui permettra de se démarquer à tous les niveaux, surtout celui de la performance. Ainsi, il développe à son arrivée la Zoom Spike, réputée pour avoir aidé Carl Lewis a remporté quatre médailles d’or aux Jeux Olympiques de 1984. Par la suite, il crée également une gamme de tennis, et conçoit la Avenger, la Adversary et la Air Ace. Mais Bruce Kilgore se tourne rapidement vers la conception de chaussures de basketball, et devient à l’origine de la Air Pressure, de la Air Jordan 2, et bien évidemment, de la mythique Air Force 1.

wethenew-bruce-kilgore-nike

La Air Force 1 : des parquets aux scènes hip-hop

Faisant référence à l’avion présidentiel américain et évoquant les sommets que les athlètes doivent atteindre, la Air Force 1 est créée dans les années 80, mais connaît la gloire dans les années 90. Première chaussure de basket que conçoit Bruce Kilgore, la paire est sans aucun doute celle qui a encore aujourd’hui, le plus de succès chez Nike. En effet, la marque au swoosh confie à Bruce d’intégrer la technologie Air dans les semelles. Contrairement à Tinker Hatfield, qui rend visible la bulle d’air, le designer décide de la dissimuler. Avec son design minimaliste et sa semelle révolutionnaire, elle puise son inspiration dans un monument français emblématique : Notre-Dame de Paris.

Révélée en 1982, la Air Force 1 est d'abord montante avec une attache à la cheville, et un coloris blanc et gris. Elle trouve son origine dans le modèle de randonnée de Nike : Approach. Pour faire sa promotion, six stars de NBA : Michael Cooper, Jamaal Wilkes, Bobby Jones, Mychal Thompson, Calvin Natt et Moses Malone, vont se mettre en scène et affirmer que la paire va révolutionner le basket. Après quelques ratés, les dessins de Kilgore trouvent la forme que nous connaissons aujourd’hui, avec une semelle fabriquée par un distributeur de chaussettes.

wethenew-air-force-1

Un an après, Nike commercialise le modèle bas et crée la rareté en distribuant le modèle dans trois magasins aux États-Unis, Cinderella Shoes, Downtown Locker Room et Charley Rudo. Avec son apparence basse et sa flexibilité, elle est parfaitement adaptée au maintien de la cheville. Enfin, sa semelle intérieure combinée à sa semelle extérieure permet aux joueurs une adhérence absolue. Pendant des années, la paire limitée devient précieuse. À partir de 1984, Nike retire la AF1 du marché pour des raisons de stratégie commerciale, mais depuis sa conception, Bruce Kilgore avait déjà trois ou quatre idées pour la remplacer.


Le premier modèle entièrement blanc voit le jour dans les années 90, mais son apogée commence dans les années 2000. Ce qui fait le succès de la paire, c’est son adoption par de nombreux rappeurs comme Jay-Z. Elle se forge une place importante dans le monde du hip-hop et de la street culture, et apparaît aux pieds de personnalités influentes comme Kanye West ou Demon Dash. En 2002, Nelly lui dédie une chanson intitulée : "Air Force Ones". Interviewé par Thibaut de Longeville sur un documentaire consacré à la sneaker, T.I confie qu’il ne porterait pour rien au monde un autre modèle. Un succès fulgurant, pour une paire qui incarne parfaitement le streetwear.

wethenew-jay-z

Une Jordan made in Italy

Si d’un point de vue technique, la Air Jordan 2 n’est pas la meilleure, elle reste très intéressante d’un point de vue historique. En effet, Bruce Kilgore et Peter Moore ont été immédiatement écartés du travail de conception des autres modèles signés Jordan Brand, après la sortie du modèle. En se distinguant de manière esthétique et en étant la seule Jordan fabriquée en Italie, la seconde signature est plutôt bien accueillie par le public. Afin de mettre au point la version rétro de la AJ2, Jordan a dû disséquer les anciennes versions, car le moule de la Air Jordan 2 initial a été détruit. Par ailleurs, celle qu’on considère comme la petite oubliée de la ligne Jordan Rétro, a été remise au goût du jour par Just Don, et Virgil Abloh avec Off-White.


Bruce Kilgore a marqué plusieurs générations de sneakerhead, avec des designs minimalistes allié à un confort optimal. La Air Force 1 ou encore la Air Jordan 2, resteront pendant longtemps, des paires emblématiques de la culture sneakers. Souvent copié par BAPE avec la BAPESTA, découvrez pourquoi Nike n'a jamais attaqué Bape en justice, dans notre édito complet sur Le Blueprint

Crédits photos : Wunder, Pinterest
wethenew-signature-bp-agathe


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-silver-bullet-air-max-97
Le potentiel retour de la 97

mai 22, 2022

La Air Max 97 fête ses 25 ans cette année ! Entre nouveaux coloris et collaborations iconiques, elle pourrait bien se démarquer cette année.
Voir l'article entier
wethenew-yeezy-slide
10 paires pour l'été à moins de 250€

mai 21, 2022

Pour cette saison, chaussez-vous d'une paire stylée abordable.

Voir l'article entier
wethenew-virgil-abloh-shannon
Shannon Abloh nommée à la tête de Virgil Abloh Securities

mai 20, 2022

La femme de Virgil Abloh à la tête de sa "société créative".

Voir l'article entier