mai 19, 2022

Après la sortie de sa collaboration avec Nike le 13 mai dernier, Stüssy est de retour avec le lookbook de sa nouvelle collection été 2022. En jouant la carte du vestiaire genderless, le label américain dévoile des looks décontractés et unisexes, shootés en bord de mer. Retour sur cette prochaine collection unisexe.


En proposant une garde-robe à la fois féminine et masculine, Stüssy casse les codes et propose sa vision d’une mode streetwear qui réunit aussi bien les hommes que les femmes. Ainsi, les pantalons oversize, les pulls sans manches et les chemises légères se mêlent aux coupe-vents, gilets/pulls à crochet et pantalons de costume amples, le tout dans des tons sobres alliant le beige, le kaki et le jaune fluo.

Disponible le 20 mai sur l’e-shop de Stüssy, femmes et hommes pourront enfin piocher dans le vestiaire de chacun.

La tendance genderless ou celle qui casse les codes

"Sans sexe", "no gender", "unisexe", une multitude de déclinaisons qui définissent parfaitement un style neutre aussi bien féminin que masculin, et une mode qui réunit les vestiaires homme et femme pour n’en faire qu’un. Une mode qui permet à la femme de piocher dans le vestiaire masculin et de s’attribuer le blazer oversize, les sneakers ou le bas de jogging, et celle qui permet à l’homme de s’approprier le it-bag ou les chaussures à talon. Une mode libérée, que l’on retrouve aussi bien sur les catwalks des grands défilés, que dans les collections de nos marques préférées. C’est grâce à toutes ces informations que l’on peut définir cette fameuse tendance genderless.

En cassant les codes et en mélangeant les genres, on fait tomber les barrières entre la mode masculine et la mode féminine. Mais cette absence de règles ne date pas d’hier. En effet, si Coco Chanel était plutôt look garçonne, Yves Saint Laurent lui, adopte le smoking pour la femme. Twiggy, l’icône androgyne, s’approprie avec l’élégance féminine, les codes de la mode masculine.

Quant aux grands noms de la mode comme Jean-Paul Gaultier, ils n’hésitent pas à lutter pour changer la donne, et ne jamais diviser les genres. Ainsi, ce dernier s’empare de la jupe et la décline chez l’homme, ce qui deviendra une des pièces maîtresse de ses défilés. Jaden Smith la porte également sans contrainte lors de la campagne Louis Vuitton SS16, et lance sa propre marque unisexe baptisée MSFTS. D’autres stars adoptent le genderless comme Billie Eilish et Harry Styles, qui décline l’iconique Jackie de Gucci.

Si la mode no gender s’impose et se démocratise davantage depuis quelques temps, elle est largement mise en avant chez Margiela, Vivienne Westwood, ou Rick Owens, qui en sont adeptes et l’ont ancrée dans leur ADN depuis leur début.


Photo de couverture : @stussy


wethenew-blueprint-agathe


Articles qui pourraient vous intéresser

Wethenew-LFL-div2-joblife
LoL : Un évènement en physique et gratuit pour la Div2

juin 30, 2022

Il faudra évidemment compter sur l'équipe Joblife !
Voir l'article entier
wethenew-dunk-rose
Quels sont nos best-sellers de juin ?

juin 30, 2022

Vos paires préférées qui ont fait vibrer ce mois de juin.
Voir l'article entier
wethenew-air-jordan-1-low-washed-denim
Close up # 15 : le denim

juin 29, 2022

Découvrez l'origine de la matière et ces sneakers qui se parent de denim !
Voir l'article entier