décembre 14, 2021

Animateur de Rap Jeu, Head of Hip-Hop chez Apple Music, Owner des Mouse Party, le journaliste préféré des rappeurs et des rappeuses Medhi Maïzi discute avec nous de rap évidemment, mais surtout de mode, du rapport entre les marques et les artistes, de sneakers (beaucoup de YEEZY) et du style de Dinos.


Est-ce que tu as vu une évolution dans le rapport qu'ont les rappeurs.euses français.es avec la mode ?

Depuis le début du rap il y a des liens entre le rap et la mode, le style et l'attitude ont toujours été très importants dans le hip-hop. Dans le rap français, ça s'est accéléré depuis 4 ou 5 ans. L'indicateur le plus flagrant c'est la multiplication des stylistes de rappeurs.euses. Avant, seulement quelques artistes en avaient. Maintenant, le moindre artiste en développement a un.e styliste. Ça en effet, c'est quelque chose qui est assez nouveau et révélateur du soin apporté à leur style. Ce qui est encore plus nouveau, c'est que des marques de luxe s'intéressent aux rappeurs.euses français.es. Dans les années 2000 les rappeurs s'habillaient en Nike, Adidas, etc., et ça leur suffisait. Maintenant, une marque comme Prada est partout dans le rap français, c'était pas du tout commun il y a encore 5 ans.

Tu penses quoi de ces marques de luxe qui se rapprochent du rap ?

Dans l'absolu c'est une bonne chose, évidemment c'est très intéressé. Les marques voient l'influence qu'ont ces rappeurs.euses, elles voient leurs chiffres, leurs followers, donc c'est assez normal et logique. Pendant des années je me suis un peu plaint du fait que les marques délaissent un peu ces artistes, on se souvient tous de l'histoire de Lacoste avec Ärsenik par exemple, donc forcément ça me fait plaisir. Ce qui me dérange un peu plus c'est que tout le monde veut avoir son ou sa rappeur.euse mais que c'est rarement pertinent. J'ai l'impression que peu de marques ont le bon langage et les bons codes aujourd'hui pour faire des trucs vraiment cool avec ces artistes. Ces dernières années il y a eu énormément d'associations de marques avec des rappeurs français, mais de quoi on se souvient vraiment ? Qu'est-ce qui a vraiment impacté la culture ? Je pense que les marques sont encore un peu frileuses, il y a plein de rappeurs très "street" qu'elles n'appelleront jamais car elles ont peur pour leur image. À mon avis, l'impact serait parfois bien plus important qu'avec d'autres rappeurs.euses moins clivants.es car au moins on irait vraiment au bout des choses.

Est-ce que les rappeurs.euses sont en train de devenir les nouveaux.elles influenceurs.euses ?

Je pense que le rap s'inscrit dans une tendance plus globale. Quand tu commences à avoir un certain nombre de followers, quelle que soit ton activité, t'es forcément approché par des marques qui te voient pas forcément comme un influenceur, mais qui se comportent comme tel avec toi. C'est complètement le cas pour les rappeurs.eusesdepuis quelques temps. Ça ne me dérange pas trop, c'est pas choquant qu'un artiste soit associé à une marque selon moi. Le plus important c'est que ce soit cohérent avec l'image de l'artiste, certains vont faire plein de contenu pour des marques, volontairement, sans que ce soit très cohérent, et d'autres qui vont être ultra sélectifs. Tout dépend de l'image que les artistes ont envie de véhiculer et de leur vision.

Tout est une question de vision donc ?

Bien sûr, c'est comme la vision concert versus showcase. Certains rappeurs.euses ne vont jamais faire de showcase et vont seulement faire quelques concert par an, qui vont être dantesques et hyper travaillés parce que c'est l'image qu'ils ont envie de véhiculer et que c'est ce que leur public veut voir. À côté de ça, d'autres rappeurs.euses qui vendent tout autant, font un Zénith qu'ils ne remplissent qu'à moitié, par contre, ils font des showcase tous les week-end et ça fonctionne. Donc tout est une question de vision oui.

Quel.le rappeur.euse a gagné ton coeur en termes de style ?

C'est un débat que j'ai régulièrement avec des potes. J'aime beaucoup le style de Dinos : c'est toujours de bon goût, c'est sobre, très élégant et il associe assez bien les pièces de luxe avec des pièces streetwear ou sportswear plus accessibles. Il est jamais tombé dans un style où le luxe est omniprésent, c'est souvent le cas dans le rap français, le rap français n'est pas sobre du tout. Au tout début de sa carrière je ne voyais pas forcément ce truc là chez lui. Je sentais qu'il avait une envie d'avoir du style, mais il était encore jeune et il n'avait peut-être pas les moyens, les contacts, etc., mais aujourd'hui j'aime beaucoup comment il s'habille. D'ailleurs pour l'anecdote, quand je suis arrivé chez Apple, j'ai dû faire un shooting photo et on m'a demandé mes références en termes de style : j'ai envoyé des photos de Dinos. Evidemment il y a plein de rappeurs stylés, mais c'est le premier nom qui me vient quand on parle de style.

Quel est ton rapport à la mode ?

J'ai un rapport à la mode assez simple. Quand j'étais plus jeune, pour moi la mode c'était le trio Nike, Adidas, Reebok, j'ai grandi avec ces marques. Ensuite j'ai commencé à être assez exposé, donc forcément j'ai eu envie de faire un petit peu plus attention. Et puis les gens ne me font pas de cadeau. Si pendant 3 émissions de suite j'ai la même paire, on me le reproche en commentaire ! C'est complètement injuste, parce que dans la vraie vie peu de gens ont une paire différente pour chaque jour.

Quelle est la paire de l'année selon toi ?

Pour l'année dernière, je vous avais dit dans La Box que c'était la Jordan 4 Off-White, cette année je dirais que c'est la Dunk Off-White. J'ai la lot 32 et je la porte énormément. C'est marrant parce que je fais partie des gens qui disent ne pas être fan d'Off-White mais chaque année les paires qui me marquent le plus sont des Off-White. Aussi, elles ne sont pas sorties cette année pour certaines mais les YEEZY Foam et Slide sont également des paires qu'on a énormément vu. Quand j'ai vu les premières photos de ces paires, comme a peu près tout le monde j'ai trouvé que c'était pas beau et que YEEZY avait abusé. Mais en fait à chaque fois on se fait avoir et on finit par tous en porter. D'ailleurs j'ai passé mon été en Slide. C'est une marque qui réussit à imposer pas mal de choses. Et ce sont des pièces qui sont portées par plein de gens cool. Tu peux voir Quavo ou Khaled en YEEZY, et ça joue forcément sur notre appréciation du produit. C'est un peu comme l'iPhone, c'est quelque chose qui coûte très cher mais que tout le monde a.

En parlant de YEEZY, tu penses quoi des prochains modèles teasés ?

Au début je les ai trouvés vraiment moches, mais une fois que j'ai vu 2-3 photos, j'ai commencé à me dire que c'était pas mal. Les shapes et les matières sont tellement originales que j'ai toujours une première impression assez négative, mais à force de les voir sur les réseaux, tu finis par avoir envie qu'elles soient à tes pieds. Ce sont les seules paires que j'ai vraiment envie de toucher, de porter, ça se voit qu'elles sont confortables, donc forcément t'as envie de les avoir. Donc comme avec toutes les YEEZY, je suis en train de retourner ma veste.


Mehdi a défié La Box ! Épisode à retrouver juste ici :



wethenew-elisa abate-elisa peltier


Articles qui pourraient vous intéresser

wethenew-travis-billboard
“Lost Forever” signe le retour plus qu’imminent de Travis Scott

mai 16, 2022

Après Astroworld, Travis est-il perdu pour toujours ?
Voir l'article entier
wethenew-new-balance-casablanca
L'influence du tennis dans la mode

mai 16, 2022

Le sport à la raquette inspire Casablanca, Loewe ou encore Jacquemus !
Voir l'article entier
wethenew-jacquemus-nike
Jacquemus tease sa première collaboration avec Nike

mai 16, 2022

Nike et Jacquemus dévoilent leur collaboration, où le tennis se hisse au centre de toutes les inspirations.
Voir l'article entier